Sculpture Intégrale

Step by Step "Alicia Von Gaut" -Warforge-

 

Cela faisait quelques temps que je voulais faire un petit tuto explicatif de la réalisation d'une sculpture intégrale, pour ceux pour qui cela reste relativement obscur, et n'ont pas eu la chance comme moi de pouvoir en découvrir toutes les facettes dans le hors-série Ravage sorti il y a quelques années. S'il y a d'ailleurs un quelconque moyen de vous le procurer, ruez-vous dessus pauvres fous, ce sera bien plus complet que ce que je vais expliquer ici! ;)

1- MATOS


     1.Pâtes


On distingue deux types de pâtes distnctes dont je fais faire un petit condensé ici.

Les Polymères premièrement, des pâtes cuisant au four et donc vous laissant tout le temps de travailler vos volumes, parfait pour débuter, et probablement les plus prisées parmi la plupart des sculpteurs:


- La FIMO en est un parfait exemple, en "soft" ou en "classic", préférez la seconde pour avoir un peu plus de rigidité, et moins de déformations lors des manipulations.
- La SUPER SCULPEY FIRM est souvent utilisée lorsque l'échelle est plus conséquente, sa rigidité 'et sa fermeté rendent les gros volumes plus faciles à travailler.
- L' URO: Si ces deux premières pâtes se trouvent un peu partout, il est en une plus difficile à dénicher, mais ô combien agréable!

Très similaire à la FIMO, elle a pour particularité d'être bien plus collante et peut donc adhérer directement à une armature en fil de fer, alors que pour les autres, il est plus aisé de passer par une couche de pâte Epoxy, le GREEN STUFF pour y parvenir (j'y reviendrais plus tard...)
De plus, celle-ci peut se poncer légèrement à la sortie du four pour apporter certaines finitions, ce qui est un atout non négligeable!
Ces pâtes seront généralement lissées à la salive, vaseline, lessive, voire thérébentine, white spirit mais attention à ne pas âbimer le travail effectuté avec ces deux dernières qui auront une tendance à "faire fondre" la pâte.

Du côté des pâtes Epoxy:

 

- Le GREEN STUFF, commençons par lui puisque comme je le mentionnais précédemment, pour faire adhérer votre pâte à l'armature lors d'un travail en pâte fimo par exemple il sera difficile de s'en passer!
Elle va sécher en 1h30-2h, est très collante et pas évidente à lisser, ce qui de prime abord n'en fait pas la pâte idéale à travailler, cependant, certains y arrivent très bien! (Gael Goumon, Sylvain Quirion, Kev White pour ne citer qu'eux)
- Le MILLIPUT sera votre meilleur ami lorsqu'il sagira de faire des armes, armures, etc... pouvant se tailler et poncer parfaitement une fois sèche permettant d'avoir de beaux angles bien nets ( +ou-2h pour la travailler, 24h pour un séchage complet), vous pouvez être sûr que tous les sculpteurs en ont un paquet au fond de leur tiroir.

- Le MAGIC SCULPT est très similaire, permet le même type de travail mais va se différencier par sa couleur gris clair, elle fera moins de jus que le milliput lorsqu'on l'humidifiera, et sera peut-être plus simple à appréhender sur les petites échelles.
Ces pâtes seront lissés à l'eau ou à la salive mais attention de ne pas être en contact direct avec la bouche! 

Pour ma part, cette dernière est devenue ma pâte la plus couramment utilisée, mais tout est une question de feeling et du ressenti de chacun, dans un sens elles se valent toutes, à vous d'expérimenter pour trouver ce qui vous correspond le mieux!
Il est également possible de les mélanger, une peu de Fimo dans du Green Stuff ralentiras son temps de séchage, alors que si on lui ajoute du Magic sculpt ou du Milliput, vous conseverez la plupart des propriétés du Green Stuff, tout en pouvant la poncer une fois sèche.
De l'Uro dans du Magic Sculpt stabilisera la pâte, augmentera son temps de séchage, etc etc... Les possibilités sont multiples, surtout si on y ajoute toutes les pâtes que je n'ai pas cité!

   2. Outils

La plupart des sculpteurs fabriquent généralement leurs outils eux-mêmes, . Aiguilles, fils de laiton applatis à la dremel, bois taillé, nécessaires de manucures et j'en passe. Un peu d'ingéniosité suffit à la plupart d'entre eux à se procurer le nécessaire, je vous invite d'ailleurs à guetter le site d'Anakron (www.anakron.fr) qui devrait mettre en ligne sous peu un tuto sur la réalisations d'outils.

Vous pouvez également vous en procurer dans n'importe quelle boutique d'art, ou sites spécialisés. Il vous faudra par exemple posséder des pinceaux gommes, à commencer par des tailles 0.

 

Des fabriquants spécialisés en figurine en vendent aussi, Army Painter par exremple. Enfin, demandez à votre dentiste de vous mettre de côté ses outils devenus obsolètes, ils ne le seront pas pour tout le monde! ;)

Et bien sûr, du fil de fer qui servira à faire nos squelettes. Vous trouverez votre bonheur dans n'importe qu'elle boutique de bricolage, pour ma part je favorise du 0.7mm en acier galvanisé, pas trop ferme pour le manipuler, mais suffisament pour que la figurine tienne sur son support.

Support qui pourra être un bouchon de liège, un bout de balza, un étau de modelisme etc...

Il vous faudra également de simples pinceaux, notamment pour lisser des détails, et surtout, un bon éclairage pour ne pas vous faire mal aux yeux!

2- Concept et armature

Lancons nous dans  le vif du sujet en commençant l'armature de notre figurine... Mais avant tout, il faut savoir où on va! Munissez-vous d'un concept qui vous inspire, assurez-vous que celui-ci est réalisable et abordable, et go!
Ici nous allons réaliser notre figurine d'après ce croquis, une inquisitrice dessinée par mes soins en collaboration avec Warforge (la figurine leur étant destinée)

Mieux que de longs discours, voici un concept réalisé il y a quelques temps sur lequel vous pourrez voir comment se compose l'armature en fil de fer sous le personnage, notez que certaines proportions sont mentionnées :

1- Donnez la forme à votre armature à l'aide d'une pince de modélisme. N'hésitez pas à faire des angles bien nets et à accentuer chaque courbe au maximum, celles-ci ayant pour effet de s'atténuer lorsque la pâte recouvre le corps. Prenez tout votre temps pour cette étape et examinez bien sous tous les angles, elle est déterminante car guidera toute votre progression, ne la négligez surtout pas comme beaucoup pourraient le faire au début (moi par exemple^^) , vous risqueriez de le regretter parfois après de longues heures de travail!
L'armature se compose de deux axes, celui du corps+jambes, un long fil replié sur lui-même, celui-des bras+épaules, qui sera fixé en haut du dos avec un point de colle, voire consolidé avec du green stuff.

Gardez votre règle à vos côtés pour mesurer régulièrement la taille de votre figurine afin qu'une 32mm n'en fasse pas 40... Encore une fois, méfiez-vous de l'épaisseur qu'elle prendra par la suite.
Vous noterez que l'un des bras est prolongé jusqu'au sol, cela permet d'avoir un troisième point d'appui et donc plus de stabilité lors des manipulations.


Note: Sur le site d'Anakron (again) vous trouverez des planches anatomiques et références d'armature à l'échelle de nos bonshommes ;) 

2- On recouvre finement l'armature, épaississant finalement par petites touches pour former l'anatomie.
ATTENTION: Je travail ici en Magic Sculpt, qui adhère directement au fil de fer, puis va sécher d'elle-même à l'air libre. Si vous travaillez en FIMO, il vous faut recouvrir d'abord votre modèle d'une très fine couche de Green Stuff, puis avant qu'elle ne sèche, d'une très fine couche du FIMO comme je le montre ci-après avec une autre figurine, pour l'exemple.

Lorsque vous allez ensuite épaissir l'anatomie, veillez bien à y aller progressivement, on à toujours une tendance au début à mettre trop de volume, pour finalement en devoir en enlever par la suite, ce qui est une perte de temps, en plus de mal visualiser ce que l'on travaille. Petit à petit, avec des références anatomiques pour aider, gonflez mollets, cuisses, cage thoracique etc... tout en épousant le plus fidèlement possible votre squelette pour ne pas perdre l'attitude générale. De plus, de gros volumes posés d'un bloc peuvent risquer de créer des bulles d'air dans votre figurine qui pourrait se révéler fatales en cas de cuisson (dans le cas d'une polymère).

Pensez à continuellement retourner et observer votre modèle dans tous les sens, il n'est pas rare que l'on pense avoir abouti à quelque chose alors qu'on s'aperçoit finalement que ça ne fonctionne pas sous certains angles. Si c'est le cas, tâchez de re-travailler sans altérer certaines parties justes, mais il faut aussi parfois reprendre bien plus...
Si ça peut paraître évident dit comme ça, il ne faut pas oublier que la pâte ne disparait pas tant qu'on ne l'enlève pas. Si vous corrigez la face d'une jambe en poussant vers une autre zone, un volume non désiré s'y formera et vous pourriez ne pas y prêtez attention immédiatement.

3- Une fois la base anatomique satisfaisante, on va pouvoir passer à l'habillement. Notez qu'ici, je ne m'y attarde pas plus, les volumes en l'état étant suffisamment définis pour me permettre d'habiller mon mannequin. Si l'anatomie était restée apparente, j'aurais poncé plus proprement cette partie, ajouté des détails musculaires, affiné chaque zone etc... Gardez votre objectif en tête pour rester optimum, mais bien évidemment, rien ne vous empêche de travailler bien plus une anatomie, même habillée par la suite, ne serais-ce que pour s'éxercer ;)
Dans tous les cas, travaillez toujours votre anatomie au maximum AVANT habillement! Même si on peut être tenté de se dire que masqué par les vêtements, la forme d'une jambe par exemple n'importe peu, ce n'est pas vrai, elle reste bien présente et guidera toute la suite de votre travail! Nombreux sont ceux (y compris moi encore une fois ^^) à avoir fait les frais d'une figurine bancale car des vêtements ont été posés sans que les formes du dessous ne soient suffisamment travaillées, pensez-y!! 
Vous noterez que la tête à changé de position, j'ai retordu mon armature avant de poser la pâte afin de ne pas avoir une partie de fil de fer sortant par l'oreille ^^.
Prenez tout votre temps pour les détails, et surtout travaillez par petite zone si vous travaillez en epoxy afin d'éviter que certaines zones ne sèchent inachevées. 
Il sera possible de poncer par la suite mais cela doit rester du domaine de la finition. De même pour le visage, si en polymère (Fimo etc...) vous pourrez le travaillez indéfiniment, en epoxy (Magic Sculpt ici), vous pouvez procéder par étapes. Laissez sécher une forme de crâne avec deux trous pour les orbites et une bille pour la pupille dans chaque, puis, une fois sec, modelez paupières, pomettes, etc etc...

 

N'hésitez pas à revenir à l'aiguille délimiter proprement chaque zone (il faut envisager la peinture), c'est long, mais le rendu n'en sera que meilleur!

4- Début d'une base de visage, qui sera re-travaillé s'il le faut par la suite

Si en polymère (Fimo etc...) vous pourrez le travaillez indéfiniment, en epoxy (Magic Sculpt ici), vous pouvez procéder par étapes. Cela vous permettra de palier le temps de séchage et d'avoir une base solide pour travailler les détails. Laissez sécher une forme de crâne avec deux trous pour les orbites et une bille dans chaque pour la pupille, puis, une fois sec, modelez paupières, pomettes, etc etc... Essayez de toujours faire les deux côtés en même temps pour conserver la symétrie. Si il faut ajouter une petite boule de pâte pour une pomette, faites-en deux, qu'elles aient la même dimension. Il en va de même pour les paupières, mâchoires etc...
La patience, l'observation et le travail seront vos armes, l'expérience les aiguisera. 

5- On progresse de détail en détail, par petites zones toujours, s'assurant que chacune soit bien propre avant qu'elle ne commence à sécher (ce qui est moins vrai dans le cadre d'une polymère, vous pouvez travailler globalement puisqu'elle ne sèchera pas, vous aurez compris le principe ;) ). Les étapes seront toujours les mêmes, jusqu'à achèvement de la figurine.
On prépare sa pâte, on prend des micros boudins, on les met en forme en observant le modèle sous tous les angles, on les détaille, délimite bien les zones, on affine puis lisse, un simple pinceau vous sera d'une grande utilité! Une fois sec, selon le médium, on ponce au papier de verre au grain fin puis à la laine de fer, on peut même nettoyer à la brosse à dent pour rendre la zone achevée propre et luisante :)
Encore une fois, il faudra faire preuve de patience et de précision. Laissez votre oeil se reposer également, voir un travail à tête reposé permet de voir la plupart des défauts (l'intérêt de la fimo, ça reste frais pour les re-travailler), prendre une photo permet aussi d'avoir un oeil neuf, un miroir fonctionne très bien également, tout comme un ami qui d'un regard extérieur pourrait pointer des choses incohérentes.

6- Certains éléments comme les armes et la robe sont fait à part. Pour la dague dans son fourreau, elle est modélisée autour d'un fil de fer, mis en forme grossièrement, puis poncée pour avoir le rendu souhaité. Ensuite, ajout de détails sur le pommeau, avec l'ajout d'un petit fil de fer aplati pour la garde.

Pour la robe, une feuille de Magic Sculpt à été mise en place pour donner la forme. Une fois sèche et poncée, des bandes de Magic ont été ajoutés sur le long et formées à la spatule en fer, puis au pinceau gomme avant d'être lissé au pinceau. Etape répétées sur chaque "étage" de la robe.
Une fois le tout sec, la même étape à été répétée sur l'intérieur de la robe, avec des plis plus fins cette fois, et on été ajoutés divers détails, comme les fils et les noeuds. Le bas de la robe à de nouveau été poncé et travaillé pour donner l'effet de plusieurs épaisseurs de tissus.

7- On finalise le tout, ajoute armes, mains, retouches ici et là, sculpture de la queue de cheval. Et toujours, on laisse l'oeil se reposer avant les finitions pour ne pas se faire surprendre par des défauts laissés en suspens par un esprit fatigué donc moins vigileant ;)
Au final, après de nombreuses heures de travail, le modèle est fini.

J'espère avoir été le plus clair possible dans mes explications avec le peu de photos dont je disposais, et surtout, la rubrique des questions est ouverte, n'hésitez pas à demander si vous avez des doutes, je ferais au mieux pour y répondre.
Egalement, j'invite toute personne, sculpteurs confirmés ou non à me faire part d'éventuels modifications pour rendre l'article compréhensible au plus grand nombre, ayant moins d'expérience que nombre de mes comparses, il n'est pas exclu que je passe à côté de certains points importants.

Merci de m'avoir lu! :)

Toutes les photos de la figurine finie ici: 
http://www.graphigaut.fr/sculpture/warforge/
Et disponible à la vente chez Warforge: 
http://warforge.fr/

Écrire commentaire

Commentaires : 23
  • #1

    Olivier.B (lundi, 03 février 2014 18:23)

    Il est top ton tuto

  • #2

    Graphigaut (mardi, 04 février 2014 13:06)

    Eh eh, merci Olivier (Bredy?) ! :)

  • #3

    Fenris (mercredi, 05 février 2014 18:17)

    Bon tuto, il manque cependant l'indication du moment et de la méthode employée pour fixer l'armature des cheveux sur l'arrière du crâne : tu le fais une fois la tête cuite, ou bien tu le colle à la cyano sur l'armature de la tête après avoir creusé le crâne ?

  • #4

    Graphigaut (dimanche, 09 février 2014 13:11)

    Effectivement ;)
    J'ai simplement percé un trou dans la tête à la perçeuse à main, bien évidemment, il est aussi possible d'y faire un trou la pâte fraîche et ajouter la tige de métal qui soutiendras les cheveux.

  • #5

    TYR- (jeudi, 05 juin 2014 10:34)

    Super Présentation,
    Ce qui manque je trouve, mais c'est général sur les tuto de sculpture ou de peinture, c'est le temps que tu as mis au total et comment tu fractionnes ton travail. 1h/J ou 3x1h. Ça permet de ce situer et surtout de ne pas se décourager.

  • #6

    Graphigaut (jeudi, 12 juin 2014 11:24)

    Tyr, il n'est pas évident d'indiquer un temps de travail précis, celui-ci variant à chaque projet.
    Néanmoins, pour celui-ci, il m'aura fallu une semaine complète, à savoir jour et partie de la nuit.
    Je précise que c'est probablement mon plus long pour un personnage "simple" en 32mm

  • #7

    bennett. (vendredi, 29 août 2014 12:05)

    Please excuse that I don't write in French, but I forgot most of my school french... ;-)

    I really like this tutorial! Although I have already been sculpting for about 1 1/2 years I still learned lots of new things that I will definately implement! Thank you so much for that!

    Do you think that you will do more tutorials? I would appreciate that very much!

    Cheers,
    Bennet

  • #8

    Graphigaut (vendredi, 29 août 2014 19:28)

    Hi Bennett, thanks for your feedback, and don't worry about writing in english, I'm not a specialist but it's not a problem anyway.
    Indeed, if I could, I'll translate all my site in english, but it will be too long now, and vocabulary of figurin is quite specific.

    I'll do all I could to make new tutorials, haven't stop because I didn't want to do anymore, but because I haven't any time, but be sure till I could learn new tips, I'll do ;)

    Cheers,
    Gautier

  • #9

    Graphigaut (vendredi, 29 août 2014 19:30)

    Rectifiy
    *till I could teach new tips

  • #10

    bennett. (samedi, 30 août 2014 00:08)

    Yeah, that's a typical problem as a professional sculptor, isn't it?

    If you want I could maybe try to translate the article. I am not from England but I'm on an exchange year here, so I might give it a try. You obviously have the Google translation option, but that's bullsh*t... Anyway it helps me to understand the french. ;-)

    Cheers,
    Bennet

  • #11

    bennett. (samedi, 30 août 2014 00:16)

    I just started but got stuck in the first paragraph, so I don't seem to be the right one for the job... But I could definately translate it to German if you want to!

  • #12

    bennett. (samedi, 30 août 2014 00:33)

    Wow, that's embarrassing, but I don't even manage a German translation. The Google translator is really rubbish and I cannot only correct the sentences as I don't understand some of them... I am really sorry for that!

    Nevertheless I am really looking forward to any new article of yours!

  • #13

    Bald (mercredi, 01 octobre 2014 14:28)

    Merci pour ce tuto très intéressant. Je me posais pas mal de question sur les pâtes epoxy et notamment le magic sculpt ... je suis comblé.

  • #14

    dorkcube (samedi, 18 octobre 2014 16:31)

    Yooo ^^
    Comment as-tu appris a sculpter comme ca ?

  • #15

    Parodius (vendredi, 12 décembre 2014 04:44)

    Super tuto d'initiation qui motive le debutant que je suis :)

  • #16

    djouil (lundi, 30 mars 2015 12:51)

    tutoriel tres interessant^^

  • #17

    djouil (lundi, 30 mars 2015 12:56)

    [edit] et le resultat est super^^, merci pour se tuto

  • #18

    Aurélien (vendredi, 04 septembre 2015 12:20)

    Votre tutoriel met très utile, merci beaucoup !

  • #19

    Graphigaut (samedi, 05 septembre 2015 16:26)

    Et un nouveau va arriver très prochainement, en anglais cette fois :)
    En attendant que je le copie dans la section tutos, ils est disponible ici, bonne lecture pour les anglophones ^^
    http://legionofthecow.com/blogs/minx-media/60408579-behind-the-design-steamborg-by-gautier-giroud

  • #20

    quadratus (jeudi, 08 octobre 2015 11:07)

    Bonjour

    Comment c'est possible d'être douer comme ça ! je sculpte en green stuff de grosse pièce et disont que c'est pas trop mal , mais les petite piece ouf dur dur pour moi !

    Tu sculpte avec une loupe ? je pense que je vais essayer Le MAGIC SCULPT
    Connaîtrer tu un site qui répertorie les stage de sculpture de figurine en france ?

    Merci a bienôt

  • #21

    Graphigaut (mercredi, 14 octobre 2015 11:08)

    Salut Quadratus.

    Malheureusement, il n'y a pas de site qui réporterie les différents stage de sculpture en France, il faut guetter les forums et divers réseaux sociaux pour en être informé. Je ne sais pas si tu es au courant, mais pour ma part, je donne des cours particuliers chez moi, et ce toute l'année. Contacte-moi à graphigaut(at)hotmail(dot)com si tu es intéressé ;)
    Le Magic sculpt à ses limites mais j'ai sculpté avec pendant un bon moment, et il est possible d'en sortir de très bonnes choses (c'est beaucoup plus compliqué avec le Green Stuff ;). Non, je sculpte sans loupe, concentration et bon aménagement de l'espace de travail sont la clé :)

  • #22

    Braxx (dimanche, 13 décembre 2015 05:17)

    Bonjour/soir,

    Je te suis depuis longtemps, comme dit sur Facebook, tu es de ceux qui m'ont donné envie de sauter le pas de la sculpture... après quelques années, je me lance (avec les pétoches à 8000) dans la sculpture 100% Merci pour ce tuto que j'ai dû lire 100 fois et BRAVO pour ton travail qui chaque fois me fous sur le c** !

    Braxx.

  • #23

    Chris (samedi, 26 novembre 2016 22:11)

    Superbe